Background

PIXELZ BLOG

Obtenez un aperçu de la photographie de produits, post-production et des meilleures techniques d'image de produit de commerce électronique.

Trois méthodes d’éclairage pour photographier des vêtements


Main Image

Ces trois méthodes d’éclairage vont vous permettre de prendre d’excellentes images de vêtements.

L’éclairage est d’une importance primordiale pour photographier des vêtements. Cependant, si vous ne disposez pas du budget nécessaire à l’installation d’un studio professionnel, vous ne savez peut-être pas comment vous y prendre. Dans cet article, je vais vous présenter trois méthodes d’éclairage adaptées à la photographie de vêtements, qui correspondent à trois budgets différents.

L’éclairage naturel : près d’une fenêtre

La lumière naturelle est une ressource appréciable. La manière la plus simple et la plus efficace d’éclairer vos vêtements est de disposer d’une grande fenêtre bien exposée. Ci-dessous, un exemple de ce type d’installation, avec une vue aérienne pour vous permettre de vous faire une idée avant d’essayer vous-mêmes.

Apparel Lighting Window

Il faut que vous ayez amplement la place d’installer votre équipement, ainsi que de vous sentir à l’aise dans vos déplacements. Le pire est de se sentir à l’étroit. Une fois que vous avez installé votre équipement, il faut que ce soit facile de l’enlever et de le réinstaller, ou bien de le laisser sur place entre vos séances de prise de vue.

Tout d’abord, il vous faut une grande fenêtre avec une bonne luminosité qui puisse éclairer votre produit à 90 degrés. Si la lumière est trop vive, vous pouvez suspendre un voilage ou un drap blanc pour adoucir la lumière et la diffuser de manière harmonieuse sur votre produit.

Ensuite, il vous faut un fond sur lequel présenter votre produit. Il n’a pas besoin d’être très grand, mais veillez tout de même à avoir suffisamment de place autour de votre produit. Vous n’avez pas de fond déjà prêt ? Pas de problème. Essayez l’une de ces solutions pratiques:

  • Un grand drap blanc fait très bien l’affaire, et vous pouvez le laver et le réutiliser facilement.
  • Des murs blancs unis sont une solution simple et économique.
  • De grandes plaques de carton mousse blanc ou des rouleaux de papier peint blanc peuvent aussi très bien fonctionner, en particulier car ils reflètent la lumière vers votre produit, mais ils coûteront un peu plus cher et devront être remplacés de temps en temps.

Vous aurez peut-être aussi besoin d’un support pour les maintenir en place. Il est possible d’acheter des supports en magasin ou vous pouvez faire preuve d’ingéniosité et vous débrouiller avec les moyens du bord.

Dans tous les cas, ne vous écartez pas de l’idée d’un fond blanc : c’est le plus efficace, le plus simple et ce qui donne les photos à l’aspect le plus professionnel. Cela vous simplifiera aussi grandement la tâche en post-production.

Si vous voulez davantage de conseils sur la manière d’installer votre studio, vous pouvez consulter notre article Comment Réaliser un Studio Photo avec un Budget Limité.

Enfin, il est capital d’utiliser un trépied pour vos prises de vue. Que vous utilisiez un mannequin ou un être humain pour présenter votre produit, le trépied vous permettra d’avoir des images cohérentes, même quand vous faites tourner votre produit sous différents angles. Le trépied permet également de minimiser les tremblements et de maximiser votre efficacité en post-production. Positionnez votre appareil et votre trépied juste en face de votre fond pour optimiser votre utilisation de l’espace.

Maintenant, à vous d’essayer de suivre ces instructions. Souvenez-vous que si l’installation peut être complexe, l’important est de présenter vos produits de manière simple et élégante. Si vous avez encore besoins de conseils, regardez ci-dessous.

Image Alt

Vous êtes prêts à essayer quelque chose d’un peu plus compliqué, qui nécessite d’avoir un petit budget ? Continuez à lire cet article pour découvrir d’autres options d’éclairage pour les vêtements.

Eclairage artificiel au flash simple

Si vous disposez d’un petit budget, nous vous recommandons chaudement de louer ou d’acheter un kit d’éclairage basique. Le fait de disposer d’une option d’éclairage artificiel vous donnera davantage de versatilité en ne vous faisant pas dépendre de la lumière disponible par vos fenêtres. Ci-dessous : un schéma d’une vue aérienne de cette installation.

Image Alt

Placez une source lumineuse et un parapluie à 45 degrés du produit, pour que l’éclairage soit doux et régulier sur l’ensemble du produit. Placez votre appareil en face du produit et utilisez un trépied si vous préféréz. Même s’il n’est pas obligatoire d’utiliser un trépied en éclairage continu, cela permet d’être plus efficace et de ne pas avoir à remettre l’appareil en place pour chaque prise de vue.

Si le produit est trop près du fond, vous remarquerez peut-être des ombres sur ce dernier. Dans ce cas, vous avez deux possibilités : 1) déplacez tout simplement le produit en l’éloignant du fond, si cela vous permet d’éliminer les ombres, ou 2) dans le cas contraire, vous pourrez sélectionner le produit en post-production et le placer sur un fond parfaitement blanc à ce moment-là.

Ensuite, réglez votre éclairage à environ la moitié de sa puissance. Dans notre cas, l’éclairage était réglable de 1 à 5, donc nous avons choisi le niveau 3 pour une lumière suffisante mais sans excès. Nous recommandons également d’utiliser mode manuel de votre appareil, pour obtenir plus de versatilité et de maîtrise en termes d’ouverture, de vitesse d’obturation, d’ ISOet d’autres paramètres qui ne seraient pas disponibles en mode automatique.

Pour obtenir une bonne exposition manuellement, il suffit normalement d’utiliser le photomètre de votre appareil, qui doit se trouver dans le viseur ou sur l’écran de prise de vue, et de jouer sur les réglages jusqu’à ce que le curseur atteigne zéro. Mais ce n’est pas si facile avec un éclairage au flash, puisqu’il n’y a pas de lumière à mesurer avant le moment crucial. En revanche, un photomètre portable vous permettra de mesurer la luminosité facilement et précisément. En le calant sur votre flash et en le plaçant devant l’objet, il vous donnera une mesure fiable de la luminosité disponible pour votre prise de vue.

Si vous ne disposez pas d’un photomètre, réglez votre vitesse d’obturation à 1/200 ou moins et votre ouverture à f/11 ou plus. A partir de là, faites des essais et ajustez vos réglages jusqu’à obtenir l’exposition et la mise au point qui vous conviennent.

Souvenez-vous que la post-production vous permettra toutes sortes de réglages a posteriori, mais qu’une bonne exposition pendant les prises de vue vous fera gagner un temps précieux par la suite. N’oubliez pas non plus de laisser un temps de recharge entre les flashs. Si vous prenez vos clichés trop rapidement, il est possible que votre flash ne se déclenche pas au bon moment. Photographier des vêtements est aussi une affaire de patience.

Maintenant, à vous d’essayer ! Vous pouvez vous aider de l’exemple ci-dessous.

Image Alt

Si vous trouvez qu’un seul flash n’est pas suffisant, essayez l’option suivante, qui est un peu plus complexe et exige un budget un peu plus important.

Eclairage artificiel au flash double

Si vous investissez dans l’achat ou la location d’un système d’éclairage artificiel, vous pouvez maximiser la versatilité de votre installation en utilisant deux flash au lieu d’un. C’est également une bonne option si votre studio est naturellement sombre. Il y a beaucoup d’options disponibles sur le marché, donc vous devriez pouvoir trouver facilement celle qui vous convient. En ce qui nous concerne, voyons comment utilisez ces deux flashs. Reportez-vous au schéma en vue aérienne ci-dessous.

Image Alt

Comme dans le cas d’un flash unique, placez le premier flash à 45 degrés par rapport à votre produit. Votre deuxième flash ira de l’autre côté du produit, également à 45 degrés. Ce deuxième éclairage sera votre « fill flash ». Il faut que les deux flashs soient coordonnés pour se déclencher en même temps.

Votre premier flash est à la moitié de sa puissance (par ex. 3 sur 5), le deuxième devra être un peu plus faible (par ex. 2 sur 5). Selon le style de photographie que vous recherchez, il peut ainsi être préférable de ne pas éclairer complètement le côté sombre du produit, afin que les ombres puissent lui donner du volume. Mais certains vendeurs aiment bien la saturation des couleurs et la brillance qui ressortent lorsqu’on expose les deux côtés du produit à l’identique : si c’est plus votre style, alors réglez vos deux flashs à la même puissance.

Comme précédemment, souvenez-vous de laisser un temps de recharge entre vos prises de vue pour que vos flashs se déclenchent bien au bon moment.

Vous pouvez aussi remplacer le deuxième flash par un panneau réfléchissant. Dans ce cas, vous placez votre panneau réfléchissant (du carton mousse, par exemple) à un angle de 90 degrés par rapport au produit. La lumière de votre flash sera réfléchie sur le produit et remplira le côté sombre, bien que modérément. Si vous pouvez vous permettre d’avoir deux flashs, il vaut mieux essayer : vous verrez que les images auront un aspect professionnel qui mérite bien cet investissement.

Essayez d’installer votre propre studio en utilisant nos exemples comme modèle.

Image Alt

A ce stade, vous vous demandez peut-être quels types de flashs utiliser et chez qui vous les procurer. Suivez ce lien pour un guide des options d’éclairage les plus économiques.

Avec ces trois options d’éclairage, vous ne devriez pas avoir de difficultés à obtenir des images professionnelles et cohérentes, à condition d’utiliser les bons paramètres de votre appareil. En retour, vous constaterez que de bonnes images de produits permettent une meilleure expérience d’achat pour vos clients, ainsi que de meilleurs retours, plus de fidélité clients et en fin de compte, plus de ventes.