Background

PIXELZ BLOG

Obtenez un aperçu de la photographie de produits, post-production et des meilleures techniques d'image de produit de commerce électronique.

Les erreurs à éviter pour vos images de produits


Main Image
Vendre vos produits sur de multiples plateformes numériques peut s’avérer très efficace, mais l’entremise d’Internet présente aussi de nombreux challenges. Les réponses que vous leur apportez affectent vos ventes positivement ou négativement. La photographie de produits est l’un de ces challenges. Une image floue et de mauvaise qualité va faire fuir les clients, tandis qu’une image de produit attrayante, nette, avec une bonne composition et un bon éclairage, captera immanquablement leur attention.

Dans cet article, nous allons vous montrer les erreurs à éviter pour vos images de produits, afin de créer des images impeccables pour votre entreprise de vente en ligne.

Erreurs fréquentes : Réglages de l’appareil photo

Rien ne diminue les ventes davantage qu’une image de produit de mauvaise qualité. Les clients veulent savoir exactement ce qu’ils vont recevoir s’ils achètent votre produit. Une mauvaise image risque d’entraîner des retours de la part de clients mécontents, ou pire, des commentaires négatifs.

Pour être surs que vos photos sont fidèles en termes de couleur, d’apparence, etc., nous recommandons de :

  1. Prendre les photos en mode manuel (M) avec mise au point automatique.
  2. Régler correctement votre balance de blancs en fonction de votre source lumineuse.
  3. Convertir vos images en SRGB.

1. Mode manuel

Utiliser le mode manuel (M) vous permettra de tirer parti de toutes les capacités de votre appareil photo, afin de pouvoir par la suite mettre en valeur tous les aspects de votre produit. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet dans notre article « Comment tirer profit des paramètres de votre appareil photo ».

Ne confondez pas le mode manuel et le mode de mise au point : vous pouvez tout à fait mettre votre appareil en mode manuel, pour contrôler tous les réglages, mais garder votre mise au point automatique.

La première chose à faire est de regarder votre produit par l’écran de votre appareil pour mesurer la luminosité. Votre indicateur d’exposition vous informe sur la lumière nécessaire. Ajustez votre obturateur et votre nombre d’ouverture en fonction de cette mesure.

Sur l’image: La ligne pointillée au milieu représente la mesure de luminosité. Idéalement, la ligne qui est ici sous le 1 serait à 0 pour une exposition optimale

Sur l’image: La ligne pointillée au milieu représente la mesure de luminosité. Idéalement, la ligne qui est ici sous le 1 serait à 0 pour une exposition optimale.

Trop clair

Trop clair

Parfait

Parfait

Trop sombre

Trop sombre

2. Balance des blancs

La balance des blancs est un réglage qui vous permet d’obtenir des couleurs authentiques. On dit parfois qu’elle mesure « la température des couleurs ». Les photographies avec une teinte jaunâtre ou rougeâtre sont dites « chaudes », celles avec une teinte bleuâtre sont dites « froides ». La balance des blancs permet d’équilibrer ces teintes pour obtenir les couleurs souhaitées. Une bonne balance des blancs permet de montrer votre produit tel que l’œil et l’appareil le voient sans avoir besoin de nombreux réglages en post-production.

La bonne balance des blancs dépend du type de source lumineuse. La lumière naturelle et les ampoules standard produisent une couleur plus chaude, tandis que les ampoules fluorescentes et LED sont plutôt froides. En mode « Balance des blancs automatique », votre appareil peut détecter automatiquement le type de source lumineuse que vous utilisez, mais vous pouvez aussi faire ce réglage manuellement.

Sur l’image : Les symboles de la balance des blancs varient selon les marques d’appareil, donc à vous de vous familiariser avec le vôtre.

Sur l’image : Les symboles de la balance des blancs varient selon les marques d’appareil, donc à vous de vous familiariser avec le vôtre.

Cela devrait contribuer à éliminer les différences que vous pouvez observer entre le produit et son image. En faisant confiance aux capacités de votre appareil, vous serez surs d’obtenir des images satisfaisantes pour vous et pour vos clients. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, nous avons fait plusieurs essais. La meilleure image est encore celle avec le flash. Dans le pire des cas, utilisez la balance des blancs automatique et laissez l’appareil faire le travail !

Fluorescence

Fluorescence

Tungstène

Tungstène

Nuageux

Nuageux

Flash

Flash

N’utilisez qu’une seule source lumineuse

Essayez de n’utiliser qu’une seule source lumineuse à la fois. Le mélange de plusieurs sources lumineuses peut rendre la luminosité inégale. L’exemple sur la gauche montre un mauvais éclairage combinant la lumière du soleil et celle d’une lampe. Vous pouvez constater que le côté gauche de la robe a des tons plus chauds et le côté droit des tons plus froids. Utiliser une source unique donne la même apparence au produit entier.

3. SRGB

Si vous remarquez que votre image de produit n’a pas le même aspect sur votre ordinateur, c’est peut-être en raison du profil de couleurs. Chaque écran d’ordinateur a un profil de couleur différent, ce qui signifie qu’il interprète les couleurs un peu différemment des autres. Si quelqu’un utilise un Mac pour regarder une photo de produit que vous avez retouchée et téléchargée sur un PC, votre produit aura peut-être l’air bizarrement sombre, ou jaune.

Il en va de même pour les différentes navigateurs. Votre image de produit vous semble peut-être adéquate dans Google Chrome, mais elle sera peut-être complètement différente dans Firefox ou Safari. Pour remédier à ce problème et être surs d’avoir des images produits aussi précises que possible, il vous faut modifier vos fichiers .jpeg pour utiliser le profil de couleur SRGB.

Comprendre comment utiliser le mode manuel de votre appareil photo, la balance des blancs, et la conversion de vos images au profil de couleur SRGB : grâce à ces méthodes, vous pouvez éliminer toute différence entre votre produit et l’image que vous en présentez. Vos clients seront satisfaits par la fidélité de vos images produits.

Erreurs fréquentes : Composition de l’image

1. Trop de changements

Quand vos images présentent trop de changements, ce manque de cohérence peut rebuter vos clients et donner une mauvaise impression de votre produit.Il est important que vos images soient simples, propres et surtout, cohérentes.Essayez d’utiliser un fond classique, blanc ou gris, qui restera le même toute l’année et sur toutes vos plate-formes.

Sur les images : Ces trois images montrent plusieurs choix possibles de fonds pour des images de vêtements. L’important est de choisir un style et de vous y tenir !

Sur les images : Ces trois images montrent plusieurs choix possibles de fonds pour des images de vêtements. L’important est de choisir un style et de vous y tenir !

2. Des fonds trop chargés

Il vaut mieux que l’image soit simple et sobre pour faire ressortir votre produit. Des objets inutiles, des décorations et des sources de lumière peuvent distraire les clients du produit et donner une impression de brouillon. Il vaut mieux photographier le produit seul sur un fond neutre, comme montré ci-dessus, et éviter des images comme les suivantes.

Sur les images : Les fonds chargés, les sources lumineuses mixtes et les mannequins sont des sources de distraction.

Sur les images : Les fonds chargés, les sources lumineuses mixtes et les mannequins sont des sources de distraction.

3. Des images floues

Le cerveau humain apprécie la clarté et la netteté : à vous d’utiliser ce fait à votre avantage, en vous assurant de la bonne mise au point et en minimisant les tremblements avec un trépied.

Un autre aspect important est le degré d’ouverture. En général, plus celui-ci est élevé (F/2.8, F/5.6, F/11), plus les détails de votre image seront nets. La plupart des objectifs donnent des images très nettes entre F/5.6 et F/16, mais il vous faut tester votre appareil pour déterminer son degré d’ouverture optimal.

Flou

Flou

Net

Net

4. Trop de recadrage

Remarquez que la distance focale et le cadrage restent les mêmes pour toutes les images. C’est un autre facteur important pour avoir des photos cohérentes. Si vous présentez des images de diverses tailles et directions, vos clients ne s’y retrouveront pas. Il vaut mieux privilégier un format et une taille uniques pour présenter votre produit de manière constante.

Beaucoup de plate-formes. ont leurs propres critères, donc à vous de suivre leurs instructions.

Vous pouvez créer un modèle à partir de ces instructions et le réutiliser dans votre logiciel de retouches. En plus de produire des images similaires, cela vous fera gagner du temps !

In Focus

Cadrage horizontal

Cadrage carré

Cadrage vertical

Créez un modèle à partir des instructions. Cela vous aidera à bien aligner votre produit et à être efficaces dans votre travail.

Sur les images : Ces images ne sont pas bien alignées et n’ont pas une taille cohérente.

Sur les images : Ces images ne sont pas bien alignées et n’ont pas une taille cohérente.

Sur les images : Des images produits propres et cohérentes, avec le bon alignement et la même taille.

Sur les images : Des images produits propres et cohérentes, avec le bon alignement et la même taille.

5. Pas de variété

Le nombre d’images et la variété d’angles que vous présentez influencent vos résultats. Des images de qualité avec des détails montrent aux clients les tissus, les motifs et les autres aspects du produit qui pèseront dans leur décision d’acheter ou non votre produit.

Pour éviter cette erreur courante, présentez votre produit sous le plus d’angles différents possibles, mais en gardant la même distance focale, pour conserver un aspect cohérent.

Sur l’image : Proposer plusieurs angles donne au client le plus d’information possible sur votre produit.

Si vous évitez ces erreurs simples mais importantes, la qualité et la valeur ajoutée de vos photos amélioreront l’expérience d’ensemble de vos clients.