Background

PIXELZ BLOG

Obtenez un aperçu de la photographie de produits, post-production et des meilleures techniques d'image de produit de commerce électronique.

Photographier des produits réfléchissants : Comment maîtriser les reflets


Main Image

Voici trois méthodes d’éclairage qui réduisent les reflets sur les produits en verre ou en métal.

Les produits en verre et en métal, mais aussi les pierre précieuses, peuvent causer bien des difficultés au moment de la prise de vue. Il faut parvenir à une bonne maîtrise de l’éclairage pour éliminer les reflets. Dans cet article, nous allons vous montrer trois types d’éclairage adaptés pour photographier des produits réfléchissants, afin d’obtenir des images de la meilleure qualité.

PHOTOGRAPHIER DU VERRE TRANSPARENT OU COLORÉ

Il existe plusieurs manières de photographier des objets en verre, mais la meilleure méthode consiste à les éclairer en transparence.

C’est une technique simple mais efficace pour mettre en valeur le produit et ses caractéristiques en lui donnant un aspect « cristallin ».

Vous pouvez la mettre en œuvre très facilement avec du papier, une plaque de carton mousse et un éclairage artificiel, comme dans cet exemple.

Pour apprendre à installer votre studio photo chez vous ou dans votre bureau, reportez-vous à notre article Comment réaliser un studio photo avec un budget limité.

PREMIERE ÉTAPE : LA MISE EN PLACE

Vous aurez besoin d’un espace conséquent, en particulier avec un produit fragile. Évitez les accidents en scotchant au sol vos câbles d’alimentation et utilisez une table solide pour surélever votre produit au niveau de votre source lumineuse. Positionnez cette dernière derrière le produit de manière à ce que la lumière la plus vive soit juste derrière le verre et souligne la forme de l’objet. Si vous avez du mal à aligner la source lumineuse et l’objet, vous pouvez utiliser un support pour surélever l’objet. Vous pouvez utiliser un éclairage continu ou au flash, les deux conviennent puisque vous allez utiliser un trépied.

Ensuite, il faut adoucir la lumière à l’aide d’un parapluie et/ou de plusieurs couches de papier ou de fin tissu blanc. Placez le papier ou le tissu entre le produit et la lumière. Ajoutez du carton mousse sous le produit et des deux côtés, comme dans l’exemple ci-dessus.

Le carton mousse contribuera à réfléchir la lumière vers le produit tout en la diffusant. Nous vous suggérons d’ajouter également un morceau de papier ou de tissu au-dessus du produit pour réfléchir la lumière verticalement.

Cet éclairage « en boîte » doit vous rappeler celui d’une fenêtre : la lumière doit être douce et envelopper le produit de tous les côtés sans créer de taches blanches ou de reflets.

Cet éclairage en transparence vous permettra d’éclairer votre objet en verre de manière optimale.

Pour des contours et des couleurs plus affirmées, essayez d’utiliser du carton mousse noir sur les côtés. Cela vous donnera des couleurs plus saturées et des traits plus prononcés. Dans la série d’images ci-dessous, vous pouvez voir la différence entre : pas de carton mousse sur les côtés, du carton mousse blanc, du carton mousse noir et du carton mousse noir rapproché du produit. En particulier, vous remarquerez que le contour extérieur noir du vase devient de plus en plus distinct à mesure qu’on ajoute le carton mousse, qu’on l’assombrit et qu’on le rapproche.

Pas de carton mousse – des reflets

Pas de carton mousse – des reflets

Carton mousse blanc

Carton mousse blanc

Sarton mousse noir

Carton mousse noir

Carton mousse noir rapproché

Carton mousse noir rapproché

Il vous faudra utiliser un trépied pour que vos images soient cohérentes d’une prise de vue à une autre. Assurez-vous que le trépied soit réglé à la hauteur du produit pour offrir une bonne perspective.

Enfin, avant de passer au réglage de l’appareil et à la prise de vue, vérifiez que votre produit est bien propre, sans poussière ni traces. Cela rendra votre travail plus facile en post-production !

DEUXIÈME ÉTAPE : RÉGLER VOTRE APPAREIL

En fonction du type d’éclairage que vous aurez mis en place, réglez votre balance des blancs à partir du menu de votre appareil. Pour ce tutoriel, nous allons utiliser un éclairage au flash. Nous devons donc régler la balance des blancs en mode flash pour contrebalancer la coloration bleue de l’ampoule de flash. Si vous n’êtes pas sûrs, utilisez le mode automatique de votre appareil.

Faites la mise au point sur l’extérieur de votre objet afin de donner un repère à votre appareil. Choisissez un élément reconnaissable de l’objet, que l’appareil détectera facilement. Dans notre exemple, nous avons fait la mise au point sur le rebord inférieur du vase, qui est nettement plus sombre.

Nous vous recommandons d’utiliser le mode manuel, qui vous donnera une meilleure maîtrise des réglages de votre appareil. Utilisez une ouverture de f/11 ou plus (f/16 par exemple) de manière à capturer le plus détails possible. De même, utilisez un ISO peu élevé (comme 100 ISO) pour obtenir le meilleur niveau de détail et éviter d’obtenir l’effet granuleux qui apparaît avec des ISO plus élevés.

Si vous utilisez un éclairage continu, vous pouvez aussi utiliser le photomètre de votre appareil pour déterminer votre vitesse d’obturation. Cependant, comme il est important de surexposer le fond dans les images éclairées en transparence, il vous faudra probablement diminuer votre vitesse d’obturation d’un clic ou deux par rapport à la recommandation de votre appareil, comme dans la série ci-dessous.

Trop de lumière

Trop de lumière

Parfait

Parfait

Pas assez de lumière

Pas assez de lumière

N’ayez pas peur de faire des essais et de passer du temps à peaufiner vos réglages afin de capturer les meilleures images possibles de vos produits.

Vous pouvez lire plus de détails sur la manière d’utiliser les paramètres de votre appareil photo dans cet article.

TROISIÈME ÉTAPE : LA POST-PRODUCTION

Un avantage de l’éclairage en transparence est qu’il élimine automatiquement les imperfections du verre, ce qui simplifie grandement le travail de post-production. Cependant, s’il reste des taches ou des traces, vous pouvez les effacer par clonage. Ensuite, désaturez et nettoyez votre fond jusqu’à ce qu’il soit parfaitement blanc. Ces petites retouches rapides amélioreront grandement vos images.

Les images suivantes ont été prises avec le même éclairage « en boîte » que précédemment, qui est du meilleur effet comme vous pouvez le voir.

PHOTOGRAPHIER DES PRODUITS RÉFLECHISSANTS COMPLEXES

Les objets en verre sont assez faciles à photographier car vous pouvez surexposer le verre, mais d’autres produits réfléchissants comme les lunettes de soleil et les montres contiennent des détails que l’éclairage en transparence ne restituerait pas.

Ce genre de produits nécessite un éclairage différent afin de présenter tous les détails de l’objet.

Un éclairage diffusé latéralement devrait faire l’affaire pour la plupart des lunettes de soleil et des montres.

PREMIÈRE ÉTAPE : LA MISE EN PLACE

Vous allez avoir besoin d’une grande table où placer votre produit et d’un grand éclairage diffusé par un parapluie positionné sur la gauche de votre produit. Ensuite, suspendez du papier blanc de manière à ce qu’il passe sous votre produit, comme montré ci-dessus. Pour un résultat idéal, attachez l’autre extrémité du papier à votre appareil de manière à ce que la lumière soit également reflétée sur l’avant du produit et élimine ainsi les reflets.

Comme dans l’éclairage « en boîte », il faut ensuite placer une plaque de carton mousse du côté opposé à la source lumineuse, que cette dernière soit continue ou au flash. Mieux : attachez deux plaques de carton mousse en forme de V pour réfléchir une lumière plus douce sur l’ensemble du produit.

Les images ci-dessous vous montrent les bonnes et les mauvaises techniques d’éclairage.

Dans celle-ci, les reflets seront une distraction pour les clients et risquent même de donner une mauvaise impression de la qualité du produit.

Attacher le papier à votre appareil donne un bien meilleur résultat.

Mauvais éclairage

Mauvais éclairage

Bon éclairage

Bon éclairage

Pour obtenir un bon éclairage dans l’image de la montre, celle de droite, nous avons déplacé la source lumineuse latérale à un angle de 45 degrés, pour mieux éclairer le cadran de la montre sans provoquer de reflet sur le verre.

Il est également important d’utiliser un trépied pour garder un cadrage cohérent. Placez votre appareil légèrement en surplomb par rapport au produit, ce qui aidera à éliminer les reflets et présentera votre produit sous un angle favorable. Et comme toujours, assurez-vous que votre produit soit extrêmement propre.

DEUXIÈME ÉTAPE : RÉGLER VOTRE APPAREIL

Comme dans le cas de l’éclairage en transparence, vous devrez régler votre balance des blancs en fonction du type d’éclairage que vous utilisez (tungstène, fluorescent, naturel).

La mise au point est beaucoup plus facile avec ce genre de produits qui ont plus de détails, que la mise au point automatique de votre appareil pourra détecter. Faites la mise au point sur le centre de votre objet et utilisez une ouverture d’au moins f/11 pour obtenir des images bien nettes.

Avec un éclairage latéral, vous pouvez simplement suivre les indications du photomètre de votre appareil pour déterminer la vitesse d’obturation. Si vous n’arrivez pas à trouver le bon réglage, activez le mode priorité ouverture de votre appareil et celui-ci choisira la bonne vitesse d’obturation.

N’oubliez pas d’utiliser les ISO les moins élevés possible ! Si vous avez suivi nos conseils et utilisé un trépied, vous devriez pouvoir utilisez un ISO 100 sans problème !

TROISIÈME ÉTAPE : LA POST-PRODUCTION

Si vous avez bien réalisé l’éclairage latéral, il ne devrait pas rester grand chose à faire en post-production. Vérifiez qu’il n’y a pas de grains de poussière ni de saleté sur votre produit, que le fond est blanc uni sans ombres ni taches, et que les couleurs de votre produit sont ressemblantes. C’est aussi le moment d’effacer par clonage les petits défauts que vous n’auriez pas pu éliminer avant la prise de vue. Vous pouvez toujours sélectionner votre produit, le placer sur un fond blanc et ajouter des ombres artificielles, si vous préférez.

Si vous prévoyez de vendre vos produits sur eBay ou Amazon, assurez-vous de respecter leurs paramètres.

Les images ci-dessous ont toutes été prises en utilisant un éclairage latéral.

PHOTOGRAPHIER DES OBJETS MÉTALLIQUES

Les objets métalliques sont les plus délicats à photographier car ils sont extrêmement réfléchissants.

Sur la plupart des objets métalliques, vous pouvez voir tout le reste de la pièce dans le reflet.

Le double éclairage peut sembler compliqué au premier abord, mais il suffit d’être méthodique.

Le double éclairage peut sembler compliqué au premier abord, mais il suffit d’être méthodique.

Mais cette technique d’éclairage vous permettra de photographier les petits objets métalliques sans avoir ce problème.

PREMIERE ÉTAPE : LA MISE EN PLACE

Placez votre objet sur une surface solide, comme une table ou un support résistant, et positionnez deux grands spots de studio de chaque côté. Diffusez les deux spots avec des parapluies. Ensuite, suspendez un morceau de papier blanc en dessous du produit et attachez-le à votre appareil afin de bloquer les reflets sur l’avant et de réfléchir davantage de lumière sur l’objet.

Pas besoin de plaques de carton mousse avec ce double éclairage. Placez votre appareil sur le trépied de manière à être un peu surélevé par rapport au produit, comme avec l’éclairage latéral précédemment.

Nous recommandons un éclairage au flash qui permet un meilleur contrôle, mais un éclairage continu est également possible. Quoi qu’il en soit, positionnez votre éclairage au-dessus du produit, d’un côté ou de l’autre, dirigez-le vers le produit et réglez-le à la même puissance. Combiné aux parapluies latéraux, cet éclairage permettra d’obtenir une bonne luminosité sans créer de reflets lumineux sur le produit.

Avant de commencer vos prises de vue, essuyez soigneusement le produit. Faites attention aux empreintes digitales que vous avez pu laisser en le manipulant. Vous pouvez aussi utiliser des gants pour éviter ce problème.

Comme vous pouvez le voir, un mauvais éclairage donne vraiment de très mauvais résultats sur un objet métallique. Il est donc important de maîtriser cette technique de double éclairage.

Vous pourrez ainsi éliminer les reflets tels que ceux de l’image de gauche, et obtenir des images sans reflets, comme celle de droite.

DEUXIÈME ÉTAPE : RÉGLER VOTRE APPAREIL

À ce stade, nous avons évoqué les principaux réglages nécessaires à l’obtention d’images d’excellente qualité. Utilisez un degré d’ouverture important comme f/11 et une vitesse d’obturation qui expose votre produit convenablement, selon les indications du photomètre de votre appareil. Utilisez des ISO aussi bas que possible, de préférence 100 ISO, et centrez la mise au point sur le milieu du produit pour une image entièrement nette. Une balance des blancs automatiques devrait faire l’affaire, mais vous pouvez aussi l’ajuster en fonction de la « température » des ampoules utilisées par vos sources lumineuses.

TROISIÈME ÉTAPE : LA POST-PRODUCTION

De même que pour les réglages de l’appareil, la post-production devrait être relativement simple. Utilisez l’outil de clonage pour éliminer les défauts, les empreintes digitales, la poussière et toutes les petites imperfections qui pourraient affecter la présentation de votre produit. Prêtez particulièrement attention à la qualité des couleurs et assurez-vous que votre fond est blanc et propre.

Les images ci-dessous ont été prises en utilisant un double éclairage en surplomb.

D’autres techniques sont possibles pour éclairer les objets réfléchissants, mais ces trois techniques simples vous aideront à séduire vos clients avec des images impeccables.

Parfois, la post-production peut sembler difficile et vous prendre trop de temps, spécialement s’il y a beaucoup de défauts à corriger. Si vous vous sentez dépassés, essayez d’externaliser votre post-production à une entreprise comme Pixelz, qui peut vous fournir des images de qualité dans un délai très court. L’externalisation peut être la solution qui vous permet de vous concentrer sur la prise de vue et sur le marketing afin d’optimiser vos chiffres de vente !